• Accueil FF Aviron
  • >
  • Actualités
  • >
  • Premiers coups d'aviron à Brive pour les Juniors
Premiers coups d'aviron à Brive pour les Juniors

L’aviron français est de retour sur le lac du Causse. Cette première journée des Championnats de France Junior s’est déroulée le vendredi 3 octobre sous un temps nuageux et frais mais la majorité des rameuses et rameurs engagés ont pu éviter la pluie annoncée. C’est à 13h que les premières épreuves J18 se sont élancées en ouverture de ce week-end de compétition.

 

Si cette compétition nationale a pu débuter de la meilleure des manières week-end le mérite en revient au Club des Sports Nautiques de Brive qui accueille ces championnats. En préambule de ces championnats, le président du club corrézien Mickaël Bousquet nous a parlé de l’organisation de ces championnats :

« On est heureux d’avoir quand même pu organiser ces championnats de France malgré les conditions que l’on connait. Même si la période de juillet permet des conditions plus festives, nous sommes ravis de voir que tout le monde, surtout les jeunes, est content d’être là pour ramer. L’esprit est forcément un peu différent en fin de saison mais le club de Brive est heureux de pouvoir accueillir l’aviron et notamment les jeunes qui n’auraient pas forcément pu participer à un événement sans les engagements libres.

De notre côté c’était quand même important de faire ces championnats afin de garder un lien avec l’organisation de compétitions en vue de 2023. Avec plus de 80 bénévoles sur le week-end, nous avons quand même bien pu mobiliser malgré les conditions météorologiques. »

 

Tous les engagés J18 étaient invité à s’élancer sous les feux de départ en ce premier jour de compétition. Du tour préliminaire à 3 bateaux en huit masculin au 47 coques engagés en double homme, les rameuses et rameurs de la catégorie d’âge ont tenté de réaliser le meilleur temps possible pour se placer correctement en demi-finale ou en finale.

Pour finir le programme de la journée d’ouverture, les organisateurs ont installé le ponton de départ aux 1.500 mètres pour accueillir la catégorie J16. Avec l’ensemble des séries du double masculin et celles des skiffeurs filles et garçons disputées en deux heures, il va sans dire que le nombre d’engagés au départ était important.

L’épreuve dense du week-end : J16H1x

Avec 53 rameurs inscrits dans cette épreuve du un de couple J16, ce n’était pas moins de neuf séries auxquelles on a assisté. Pour progresser dans cette catégorie, le chrono enregistré sur la ligne d’arrivée revêtait une importance toute particulière. Les douze meilleurs  allait pouvoir s’affronter par la suite en demi-finale, tandis que les classés à partir de la place de treizième allait être reversés en finale de classement en fonction de leur temps entre la finale C et la finale I !

Parmi ces 9 courses de l’après-midi, c’est Côme Gonzalez (Lorient A Scorff) qui a signé le meilleur chrono en 5 :31 :06. Si la fluctuation du vent a pu avoir une incidence entre la première série et la dernière courue 40 minutes plus tard, c’est bien le Lorientais qui a fait la plus grosse impression de la journée. Il devra néanmoins batailler avec les autres qualifiés pour les demi-finales pour s’avancer en favori pour le titre, dimanche.

 

Alors que le programme touchait à son terme, le plan d’eau corrézien a été douché par une averse digne de ce nom. Les rameurs des deux dernières séries du jour n’ont pu que constater les dégâts du ciel obscurcit. Alors que les spectateurs masqués présents sur le bord du lac se sont rapidement abrité, les jeunes sportifs ont défié les éléments pour monter sur l’eau en prévision des courses du lendemain … avec en récompense deux magnifiques arc-en-ciel qui sont venu accompagner la fin de ce jour un.  

Retour aux actualités
Championnats de France J16 & J18 - Samedi 3 Octobre 2020 - Brive-la-Gaillarde
03/10/2020 - FFAviron - Daniel Blin
Retour aux albums
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies