• Accueil FF Aviron
  • >
  • Actualités
  • >
  • Coupe du monde II : le bronze sur le Rotsee pour Laura Tarantola et Claire Bové
Coupe du monde II : le bronze sur le Rotsee pour Laura Tarantola et Claire Bové

L'équipe de France vient de terminer à Lucerne une nouvelle étape sur la route qui va l'emmener vers Tokyo. Et elle va rentrer avec une nouvelle médaille pour le deux de couple poids léger féminin.

Le monde de l'aviron continue de célébrer ses retrouvailles après une saison internationale quasiment blanche. Et c'est sans conteste Lucerne qui remporte la palme de la fidélité des nations qui se sont affrontées aujourd'hui sur le Rotsee pour les finales de la deuxième manche de la coupe du monde. Trois bateaux français étaient en lice ce matin, et ce sont Laura Tarantola et Claire Bové qui ont eu le privilège de se rendre jusqu'au ponton d'honneur.

                  

 

Du beau monde dans cette finale A du deux de couple poids léger féminin aux côtés de Laura Tarantola et Claire Bové : des équipages médaillés ou finalistes des derniers championnats d'Europe et le bateau biélorusse qu'elles avaient vaincu à Zagreb il y a trois semaines. Premières au passage des premiers 500 mètres de course, les Françaises ont cédé aux attaques des Britanniques qui se sont emparés de la tête de course et, sur l'enlevage, les Roumaines ont pris l'avantage sur elles. Les tricolores décrochent tout de même la médaille de bronze, même si, de leur aveu, ce n'était pas le métal qu'elles visaient, mais elles ont tout donné. "Ce n'est pas ce qu'on espérait, note Laura Tarantola, on n'a pas pu mettre en place ce que l'on sait faire, mais ça fait tout de même plaisir de faire un podium à Lucerne". Les Bleues vont désormais pouvoir se remettre avant Tokyo. "On va devoir travailler, ajoute Claire Bové, notamment sur le milieu de la course. On a fait une moins bonne course que vendredi, cela ne reflète pas ce que l'on fait à l'entraînement". Elles n'ont toutefois pas boudé leur plaisir et ont savouré cette médaille de bronze remportée à la lutte sur le lac des dieux.

La finale A du deux sans barreur masculin s'annonçait relevée, avec plusieurs bateaux médaillés lors des derniers championnats d'Europe à Varèse. Thibaud et Guillaume Turlan ont réalisé un départ canon, prenant un temps la tête de la course, puis se la partageant avec les Serbes. Ils n'ont toutefois pas pu tenir le train d'enfer imposé par la concurrence et ont cédé du terrain à leurs adversaires, terminant la course à la cinquième place. La Serbie, l'Italie et la Roumanie montent sur le podium. "On est globalement satisfaits du week-end, commente Thibaud Turlan, on est entrés en finale A en battant les Italiens. On est contents d'avoir été dans la partie pendant une bonne partie de la course. On sait ce qu'il nous reste à travailler techniquement".

En deux de couple masculin, tout le monde était à surveiller. Pas de petit équipage dans cette finale A avec une densité qui s'est démontrée tout au long du parcours. Au passage des 1000 mètres, la plupart des bateaux étaient encore au bord à bord, même si les Chinois et les Irlandais avaient amorcé leur échappée. Au fil de la course, les Bleus n'ont pas pu contenir la remontée de leurs adversaires et ont terminé à la sixième place. "Ca fait un peu mal de prendre une correction comme ça au chrono, regrette Matthieu Androdias, mais c'était un peu la course de trop. On arrive dans l'enchaînement des compétitions, on en a moins sous la pédale, là où on arrive à faire la différence par notre efficacité dans le 1000 du milieu, ça ne nous permet même pas de rester dans le temps alors que d'habitude, sans perdre d'énergie, on est plutôt aux avant-postes. On n'est plus du tout à porter de tir dans le dernier 500, même en sortant l'enlevage de notre vie, ça ne serait pas passé".

 

La matinée aurait dû commencer par la finale B du deux sans barreur masculin. Valentin et Théophile Onfroy ont déclaré forfait pour la course, ce dernier n'ayant pas pu y prendre part pour raison médicale.

Les Bleus ne vont pas se reposer bien longtemps. Alors que certains prendront part à la dernière étape de coupe du monde dans deux semaines à Sabaudia, les autres vont continuer l'entraînement. Objectif : les Jeux olympiques de Tokyo dans moins de deux mois !

Tags associés

Equipe de France
Retour aux actualités
Coupe du Monde II - Lucerne - Dimanche 23 mai 2021
23/05/2021 - FFAviron - Daniel Blin
Retour aux albums
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies