• Accueil FF Aviron
  • >
  • Actualités
  • >
  • Une dernière étape de Coupe du Monde à Sabaudia pour les Bleus
Une dernière étape de Coupe du Monde à Sabaudia pour les Bleus

Le circuit de la coupe du monde va faire sa dernière étape à Sabaudia du 4 au 6 juin. Cinq équipages tricolores seront en lice sur cette échéance, avec des objectifs différents selon les embarcations.

Un peu plus de 300 athlètes ont rendez-vous sur le lac Paola, à une centaine de kilomètres au sud de Rome, dans la ville côtière de Sabaudia. Vingt-quatre nations seront représentées sur cette dernière manche de la coupe du monde pour en découdre sur les trois jours de la compétition. L'Italie sera, bien sûr, l'équipe la plus complète avec souvent deux embarcations dans la même discipline. L'équipe de France sera présente avec cinq embarcations.

 

Pour le secteur féminin, on comptera notamment Susannah Duncan qui a pris part en skiff poids léger à la deuxième étape de coupe du monde il y a deux semaines à Lucerne. Elle sera cette fois-ci associée à Aurélie Morizot en deux de couple poids léger, en remplacement de Inès Boccanfuso actuellement souffrante. "L'objectif était de les récompenser en les alignant à Sabaudia, commente la cheffe de secteur Christine Gossé. Le deux de couple PL d'Aurélie et Inès est le bateau le plus rapide de la flotte U23 qui prépare les mondiaux de Racice."

En skiff, on retrouvera Audrey Feutrie. "C'est une des révélations des tests nationaux de Libourne, ajoute Christine Gossé, elle avait remporté la finale B. Elle s'éclate en skiff alors qu'elle vient de la pointe".

 

Du côté du secteur masculin, trois bateaux sont engagés. On retrouvera ainsi Thibaud et Guillaume Turlan en deux sans barreur. "Ils sont entrés tard dans cette olympiade, note le chef de secteur Samuel Barathay. Cela va leur permettre de rencontrer à nouveau des équipages internationaux". Les frères Turlan évoluent en effet en deux sans barreur Elite depuis les Europe de Varèse en avril. Parmi leurs adversaires du week-end, les pensionnaires de l’Aviron Grenoblois retrouveront les frères Sinkovic. Référence mondiale, la paire Croate constitue un point de repère significatif dans cette catégorie.

Toujours en deux sans barreur, Louis Chamorand et Téo Rayet prendront part pour la première fois à une étape de coupe du monde. "C'est l'un de nos meilleurs équipages U23", précise Samuel Barathay.

Enfin, en skiff poids léger, on retrouvera Hugo Beurey. "L'objectif est de prolonger sa saison, commente le chef de secteur, comme nous l'avons fait à Lucerne avec Pierre Houin et Ferdinand Ludwig. Il avait bien terminé la régate de qualification et retrouvera des adversaires qui ne se sont pas non plus qualifiés en deux de couple PL pour les Jeux".

 

Chacun des équipages tricolores a donc ses propres objectifs, mais la motivation reste la même : viser un podium à Sabaudia.

Retour aux actualités
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies