• Accueil FF Aviron
  • >
  • Actualités
  • >
  • Mondial U23 : les Bleus entrent dans la danse à Racice
Mondial U23 : les Bleus entrent dans la danse à Racice

Premier jour de compétition sur le Labe Arena à Racice, avec trois bateaux français impliqués dans cette première entame de la compétition. On en retrouvera déjà un en finale A samedi.

L'après-midi fut chaude à Racice, aussi bien sur les bords du Labe Arena que sur ses eaux. Il faut dire qu'après deux années sans rencontres mondiales, chaque athlète présent avait hâte d'entrer dans la compétition et la température est montée rapidement sur le thermomètre et dans les coups de pelles qui ont agité le bassin. De bons premiers repères ont été pris pour les trois bateaux français qui couraient aujourd'hui.

 

Louis Chamorand et Téo Rayet se sont élancés en tête de la course. Ils ont tenté de conserver ce leadership en résistant aux attaques de la paire roumaine, mais sans pouvoir pour autant contenir la remontée des Turcs sur une ligne d'eau extérieure. Les Bleus empochent néanmoins la deuxième place, synonyme de qualification pour la demi-finale vendredi en fin de matinée. "On voulait faire un gros premier 1000 pour essayer de vite se détacher et se mettre à l'abri dans les deux premières places, commente Téo Rayet, mais les Roumains à côté sont restés au contact, il a fallu relancer et on ne s'attendait pas à un bateau turc aussi fort, on sait qu'il faudra s'en méfier sur les prochaines courses". Le duo avait déjà pu prendre quelques repères à Sabaudia. "Faire une compétition nous a permis de savoir ce qu'on avait à travailler en priorité, explique Louis Chamorand, voir nos points forts et nos points faibles, sachant qu'il y avait des bateaux que l'on connaît bien comme les Anglais et les Croates".

Direction la finale A pour le quatre de couple poids léger masculin. Il n'y avait pas photo : Pierrick Verger, Cornelus Palsma, Baptiste Savaete et Corentin Amet ont pris les commandes dès le départ, et ne les ont plus lâchées. Les Français terminent avec une confortable avance sur le bateau turc, dans une course où les deux premiers entraient directement en finale A samedi à 16 h 45. "La course s'est plutôt bien passée, commente Baptiste Savaete, mais on a trouvé pas mal de points à améliorer, donc des axes de progression pour la finale. On a pu mettre en place la stratégie qu'on voulait et distancer nos adversaires". Une belle avance à l'arrivée, mais qu'ils nuancent toutefois. "On aurait voulu avoir l'avance plus tôt par rapport aux Turcs, samedi il va falloir partir un peu plus vite".

Les Croates ont dominé la série du deux sans barreur féminin dans laquelle étaient engagées Emma Cornelis et Joséphine Cornut-Danjou et ont décroché le seul ticket pour la finale A. Les deux tricolores ont tout tenté pour rester au contact, mais les Canadiennes ont repris l'avantage. C'est donc en troisième position qu'elles ont franchi la ligne d'arrivée. Elles courront en repêchage demain vers 12h30. "C'était notre première course ensemble, commente Joséphine Cornut-Danjou, on n'avait aucun repère sur un 2 000 mètres. On fait un bon premier 1 000, sur le deuxième on fait de petites fautes, ce qui permet de savoir ce qu'on va devoir travailler, mais c'est de bon augure".

 

Suite de la compétition demain avec l'entrée en lice des neuf autres bateaux tricolores. De beaux affrontements en perspective !

Retour aux actualités
Championnat du Monde U23 - Racice 2021 - Mercredi 7 Juillet
07/07/2021 - FFAviron - Eric Marie
Retour aux albums
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies