• Accueil FF Aviron
  • >
  • Actualités
  • >
  • Retour au monde pour l'équipe de France U23 à Racice
Retour au monde pour l'équipe de France U23 à Racice

Alors que ses aînés poursuivent leur préparation olympique à Bellecin, l'équipe de France U23 prend ses marques au Sportcentrum de Racice pour son mondial qui durera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet. Revue d'effectif des bateaux tricolores présents en République Tchèque.

 

Retour du championnat du Monde U23, deux ans plus tard

Ils les auront attendus, ces championnats ! Alors que certains avaient connu le Nathan Benderson Park en Floride en 2019 et espéraient bien découvrir le lac de Bled en Slovénie l'année suivante, la crise sanitaire mondiale en avait décidé autrement. Deux ans donc que les rameuses et rameurs U23 internationaux n'ont pas pu se retrouver, hormis lors des championnats d'Europe organisés en septembre 2020 à Duisbourg. Des championnats qui avaient plutôt réussi aux Bleus, avec plusieurs médailles à la clé.

Le rendez-vous de Racice est donc attendu à plus d'un titre : concrétiser les efforts fournis et le travail accompli depuis de longs mois, mais aussi faire revivre l'histoire avec. En effet, ce bassin tchèque avait permis aux équipages tricolores d’écrire une grande page de l’aviron français en 1993 avec trois titres mondiaux pour l'équipe A, en moins d'une heure.

L’événement est attendu par la planète entière : 55 nations ont engagé des équipages pour un total de près de 800 athlètes répartis dans 300 bateaux. Des chiffres qui donnent le tournis, mais surtout la mesure de l'envie des fédérations nationales de renouer avec la compétition et offrir de l'adversité à leurs rameurs.

Si l'Allemagne (comme bien souvent) et les Etats-Unis vont présenter un bateau dans chacune des vingt-deux disciplines, la France a quant à elle dépêché sur place douze embarcations : cinq pour le secteur féminin et sept pour le masculin. Une importante délégation mais, comme le soulignant Vincent Gazan, qui supervise le secteur féminin sur cette échéance, il s'agit de mettre en avant celles et ceux qui composeront les équipages pour Paris 2024.

 

Cinq bateaux féminins et sept embarcations masculines pour les Bleus

Parmi les rameuses engagées, certaines ont déjà eu la chance de prendre part à une régate internationale cette saison, comme la skiffeuse Audrey Feutrie et Aurélie Morizot à Sabaudia il y a un mois. Cette dernière courra toujours en deux de couple poids léger, mais avec sa coéquipière habituelle, Inès Boccanfuso. En deux sans barreur, Emma Cornelis sera associée à Joséphine Cornut-Danjou. On retrouvera Marion Chagnot, médaillée au Championnat d’Europe 2020, en skiff poids léger. Enfin, de nombreuses forces ont été alignées dans un huit composé de Noémie Aubert, Marie Pachebat, Lou-Anne Caniard, Pauline Rossignol, Lucine Ahyi, Emilie Mouchet, Roxandra Botezatu, Ombeline Lucas et Maietna Mateus à la barre.

Du côté du secteur masculin, là aussi des rameurs qui ont pu participer à des échéances de la saison internationale en cours : Zagreb pour Victor Marcelot et Ferdinand Ludwig, engagés à Racice en deux de couple poids léger. Ces derniers avaient côtoyé Baptiste Savaete en quatre de couple poids léger à Varèse et décroché l'argent européen. Aux côtés du rameur d’Aix-les-Bains, Pierrick Verger, Corentin Amet et Cornelus Palsma ; des rameurs habitués des podiums internationaux à quatre.

Le deux sans barreur de Téo Rayet et Louis Chamorand avait eu aussi eu le loisir de se frotter à la concurrence internationale à Sabaudia, remportant la finale B et jaugeant la paire croate, future relève des Sinkovic. Benjamin Haguenauer et Romain Harat, qui s’aligneront à Racice en deux de couple, ont pu prendre part au début de saison en quatre de couple élite. Toujours en couple, un quatre embarquera Hugues Larchevêque, Adam Le Gal, Yoann Lamiral et Florian Ludwig. Et pour terminer, la pointe barrée sera elle aussi bien représentée avec Mathias Meriguet, Dorian Marques-Vigneron, Alistair Gicqueau et Grégoire Charles en quatre avec Alexandra Boistard-Lavenir à la barre. Enfin, comme pour le secteur féminin, la discipline reine de l'aviron comptera là aussi un bateau français avec à son bord Nicolas Vignol, Mathis Nottelet, Antoine Perdigal, Julien Viandier, Tom Puybaraud, Grégoire Bireau, Nicolas Armenjon et Armand Pfister, barré par Julien Deck.

Douze bateaux pour frapper un grand coup à Racice, et pourquoi pas revivre cette journée de 1993… En tous cas, les Bleus affichent une motivation sans faille à l'issue de leur mois de préparation au Temple-sur-Lot.

 

Trois coques en lice dès mercredi.

Les hostilités débuteront lors de la journée d'ouverture de ce mondial pour trois des douze bateaux de la flotte tricolore. Les deux sans barreurs, féminin puis masculin, ouvriront le bal des séries à partir de 15h25. Le quatre de couple poids léger Homme sera également en lice dans la foulée. Pour le reste de leurs coéquipiers c'est jeudi matin qu'ils feront leur entrée dans la compétition. Consultez toutes les horaires des Bleus ici

 

Retour aux actualités
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies