• Accueil FF Aviron
  • >
  • Actualités
  • >
  • L'équipe de France paralympique prend ses marques à Tokyo
L'équipe de France paralympique prend ses marques à Tokyo

Après son stage terminal, l’équipe de France Paralympique s’est envolée pour Tokyo et a posé ses valises au village paralympique le vendredi 20 août. Une période d’une semaine avant le début des épreuves d’aviron qui permet aux rameuses et rameurs tricolores de s’acclimater à l’environnement tokyoïte.

 

Pour préparer son aventure paralympique, le collectif para-aviron a pu s'appuyer sur les conseils du groupe olympique, présent à Tokyo un mois auparavant. Les 8 membres de l’équipe de France para-aviron ont notamment pu échanger avec les médaillés : « Laura Tarantola et Matthieu Androdias sont intervenus en visioconférence pour partager leur expérience de Tokyo, explique le chef du secteur para-aviron Charles Delval. Nos rameurs ont ainsi pu être rassurés quant à l’environnement autour de ces Jeux – chaleur, humidité, décalage horaire -. » Un décalage horaire que les athlètes tricolores ont assimilé au bout de deux journées au Japon.

Ils ont également pu prendre leur marque au sein du village paralympique. Un moment particulier pour les néophytes du groupe : Margot Boulet, Erika Sauzeau, Christophe Lavigne, Robin Le Barreau, et les entraîneurs Frédéric Doucet et Loïc Mariage.

 

 

Dans un contexte sanitaire toujours aussi tendu, l’équipe de France rythme ses journées entre le village et le bassin, que les Bleus ont pu découvrir. « Pour cause COVID, le bassin était ouvert à l’entraînement seulement 5 jours avant le début des épreuves olympiques, détaille Charles Delval. Nous avons pu ramer trois fois sur le Sea Forest Waterway, avec des conditions assez changeantes, tantôt avec un léger vent contre, tantôt avec un puissant vent favorablePour les rameuses et rameurs, il était important de trouver des repères sur ce bassin assez technique et de retrouver des sensations sur les bateaux. »

Des embarcations que les entraîneurs tricolores ont dû mettre à jour avec le matériel adapté utilisé lors du dernier stage à Temple-sur-Lot.

Les Bleus attendent désormais avec impatience l’ouverture de la compétition pour se mesurer aux meilleurs rameurs paralympiques du monde.

 

        

Retour aux actualités
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies