• Accueil FF Aviron
  • >
  • Actualités
  • >
  • Le coup d'envoi est donné pour le Championnat du Monde d'aviron de mer
Le coup d'envoi est donné pour le Championnat du Monde d'aviron de mer

Quatre jours après les finales de beach rowing sprint, la longue distance – l'enduro – a pris ses droits sur la praia da Torre à Oeiras pour les mondiaux d’aviron de mer. Premières qualifications, mais aussi première déception pour les embarcations françaises présentes au Portugal. Un premier bilan que les Français tenteront de faire perdurer pour la deuxième journée de compétition, ce vendredi 1er octobre. 

C'est à partir de 9h30 que seize bateaux français vont à leur tour tenter de s'offrir un place en finale, au large des côtes portugaies. Ils tenteront de rejoindre les premiers engagés qui se sont élancés lors de la première journée. On fait le point :

 

4000 mètres. Le chiffre à retenir pour les séries des mondiaux d'aviron de mer qui se déroulent au Portugal, à Oeiras, jusqu'à samedi. Les conditions météorologiques ont permis un départ aligné sur l'eau et un finish sur la plage, ajoutant ainsi au spectacle du surf des bateaux sur les vagues la course d'un membre de l'équipage pour arriver le premier sous l'arche qui représentait la véritable ligne d'arrivée.

Une première journée consacrée donc aux premières séries, avec une particularité pour celles de la matinée. Le nombre d'engagés en double masculin et en solo masculin a impliqué un premier tour de qualification, tour que les bateaux français ont passé haut la main. Ivan Bové et Vincent Cavard, ainsi que Yannick Beaudelot et Clément Thomas ont réussi à passer le cap de ce premier éliminatoire, de même que Lionel Picard et Michaël Hitier en solo, qui sont entrés dans le tour suivant.

L'après-midi a démarré sur les chapeaux de roues avec les séries du quatre barré féminin. Deux bateaux français étaient engagés dans cette manche, un sous les couleurs du CN Libourne avec Josephine Cornut-Danjou, Maya Cornut-Danjou, Zuzanna Sarek, Edwige Alfred et Rémi Chataignier et l'autre sous celles de la Société nautique de la baie de Saint-Malo avec Gaelle Iragne, Muriel Bertain, Chloé Briard, Juliette Hourdin et Maella Blevin. Une course remportée par les Ukrainiennes devant les Libournaises qui ont terminé deuxièmes à moins de 15 secondes du bateau leader, les rameuses malouines terminant quant à elles à la dixième place. Les deux embarcations se sont qualifiées pour la finale A de samedi à 11 h 30 et y ont été rejointes, après la série de 16 h, par Cindy Pelligrino, Adèle Brosse, Sandie Weber, Anne-Elise Communal (barrées par Romain Maudet) sous les couleurs de Chambéry qui ont terminé troisièmes, suivies du bateau de Cassis composé Bénédicte Guerin, Melina Brichory, Sylvie Thuault, Emma Dejean (barrées par Marc Dejean), huitièmes de la course. Le dernier bateau français en lice dans la catégorie, lui aussi engagé sous les couleurs de Cassis, a terminé seizième de la série et disputera la finale B ce jour, à 16 h.

Jessica Berra, d'Hendaye, a brillé dans la première série du solo féminin. Elle a remporté cette course sans partage, avec une belle avance sur la rameuse ukrainienne. Dans la deuxième série à 17 h, Lucie Renoud-Lyat a elle aussi réussi à se qualifier, en terminant à la huitième place de sa course. On retrouvera donc les deux rameuses françaises en finale A samedi à 13 h.

 

C'est lors des séries du double masculin que la "casse" a été importante. On les attendait à une meilleure place, mais Ivan Bové et Vincent Cavard se sont retournés en virant autour d'une bouée, engendrant un retard qu'ils ne sont pas parvenus à rattraper. Leur seizième place en série a entraîné leur élimination, tandis que la coque de Lionel Vigier et Jean-Simon Carrivain-Pic, engagés sous les couleurs de Cassis, s'est classée à la onzième place, synonyme de finale B ce vendredi à 16 h 30.
Les deux derniers doubles français couraient dans la dernière série de la journée. Et pour eux, le rendez-vous sera samedi à 12 h 15, en finale A. Alexis et Aymeric Fortier, du club de Corbeil-Essonnes, ont terminé à la quatrième place de la course, quelques secondes devant les Malouins Yannick Beaudelot et Clément Thomas qui ont franchi l'arche sur la plage en cinquième position.

Retour aux actualités
Championnat du Monde d'aviron de mer - Oeiras 2021 - Jeudi 30 septembre
30/09/2021 - FFAviron - Eric Marie
Tags associés

Aviron de mer
Retour aux albums
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies