• Accueil FF Aviron
  • >
  • Actualités
  • >
  • Le Grand-Est vire en tête à mi-parcours de la Coupe de France
Le Grand-Est vire en tête à mi-parcours de la Coupe de France

Quelle ligue virerait en tête du classement de cette 29ème Coupe de France des Régions à l’issue de la première journée ? Telle était la question du samedi 30 octobre sur le Stade Nautique International Didier Simond de Mantes-la-Jolie. La pluie et les nuages gris n’auront pas entaché la motivation de nos sportives et sportifs bien déterminés à se hisser en tête du classement provisoire.

Neuf épreuves étaient au programme avec notamment les courses en huit pour les délégations J16 et les J18 masculins. Ce sont d’ailleurs les plus jeunes des rameuses qui ont ouvert les hostilités en quatre de couple. En série, le matin, comme en finale, l’après-midi, les ligues qui briguaient le haut du classement ont affirmé leurs ambitions. À l’arrivée c’est l’Île-de-France qui s’est imposée dans la première finale du week-end, en profitant de la défaillance du bateau-phare d’Auvergne-Rhône-Alpes. C’est l’une des quatre courses remportées par les locales Franciliennes, qui ont également dominé l’épreuve du huit J18, et du quatre sans barreur et quatre de couple en Sénior. Le total le plus élevé au terme de la première journée devant le Grand-Est.

Les rameurs venus de l’Est ont pris le dessus dans les épreuves masculines. Ils ont notamment remporté les deux finales en huit réservées aux J16 et J18. Leur troisième succès est venu dans l’avant-dernière course du jour par l’intermédiaire d’un quatre de couple composé des frères Onfroy, de Benjamin Haguenauer et d’Hugo Beurey.

Ce sont donc 7 des 9 finales dans lesquelles ces deux ligues se sont imposées. Ont échappé à leur escarcelle le quatre barré J16, où la Nouvelle-Aquitaine a glané le maximum de points, et le quatre sans barreur masculin, que la ligue Auvergne-Rhône-Alpes s’est adjugé.

Si trois ligues se sont détachées dans l’optique de remporter cette Coupe de France, la victoire sera âprement disputée. Troisième au soir de la première partie de cet événement, il y a fort à parier que l’Auvergne-Rhône-Alpes n’a pas dit son dernier mot. La suite du classement voit la Nouvelle-Aquitaine virer en quatrième position, les Hauts-de-France en cinquième et les Pays-de-Loire en sixième. Derrière, les quatre autres ligues (PACA, Occitanie, Bourgogne-Franche-Comté et Normandie) ferment la marche. Elles ont dû concéder quelques points dans les épreuves où elles n’étaient pas engagées. Verdict le dimanche 31 octobre.

« Un moment fort du calendrier », pour le Président de la FFAviron, Christian Vandenberghe.

« Pour la troisième fois consécutive, les meilleures rameuses et les meilleurs rameurs de France sont sur le Stade Nautique International Didier Simond à Mantes-la-Jolie pour défendre les couleurs de leur région. Cette rencontre des territoires est un moment fort du calendrier notamment grâce à son pouvoir de cohésion. Cohésion renforcée par la présence des internationaux tricolores au sein des délégations régionales. La Coupe de France des Régions permet de valoriser le travail de fonds mené par les ligues et de fédérer les rameuses et les rameurs autour d’un objectif commun. Je félicite le travail accompli par les encadrements techniques régionaux et je tiens à remercier une nouvelle fois l’engagement et l’investissement de l’AS Mantaise dans l’organisation de cette compétition incontournable qui vient clôturer la saison. »

Retour aux actualités
Retour aux albums
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies