• Accueil FF Aviron
  • >
  • Actualités
  • >
  • Beach Rowing Sprints : des championnats de France spectaculaires
Beach Rowing Sprints : des championnats de France spectaculaires

 

Solos senior femme et senior homme

La première édition de ces championnats de France de Beach Rowing Sprints s’est ouverte avec les épreuves du solo senior femme et homme. Sous un beau soleil méditerranéen, les conditions de navigation du matin étaient extrêmement difficiles et périlleuses comme en témoigne la figure artistique de Cindy Pellegrino (Evian CA) qui a fait frémir toute la plage. Heureusement, plus de peur que de mal. Les favoris Ludovic Dubuis (SN Monaco) et Edwige Alfred (Saint-Quentin) ont répondu présents et se sont imposés en montant progressivement leur niveau.

Chez les Senior homme, Aymeric Fortier (Corbeil ASCE) s’est offert la médaille d’argent, quand son frère Alexis est passé à la trappe en quart de finale.

Dans le duel pour la 3ème place, c’est Guillaume Blanc (SN Monaco) qui a décroché la médaille de bronze, en s’arrachant au sprint face à Kerrian Boulay (Saint-Malo SNB), le plus jeune senior engagé, qui réussit son entrée en matière dans la catégorie senior, après avoir été sacré champion du monde junior de Beach Rowing Sprints à Oeiras (Portugal) en 2021.  

Chez les femmes, la bordelaise Coline Caussin, qui représente les couleurs monégasques à l’international, a démontré qu’elle était très en forme tout au long de la journée pour finalement s’adjuger la médaille d’argent derrière une Edwige Alfred intouchable.

Dans le match qui opposait les deux concurrentes pour la troisième place, c’est la jeune beaucairoise Elise Béguin qui a su élever son niveau depuis sa médaille aux championnats du monde junior 2021, et qui confirme tout ce qu’elle a fait depuis le début de saison. "Elle progresse, son passage en senior est pour le moment réussi", souligne Yvonnig Foucaud, cadre technique national de la Fédération.

 

Épreuves mixtes senior

Les conditions du samedi étaient beaucoup plus clémentes avec une vague déferlante sur la plage qui rendait les transitions de départ et d’arrivé de plage sportives. Cette nouvelle journée de championnat était réservée aux épreuves senior mixte.

En double mixte, un équipage était largement favori composé des deux champions de France solo de la veille, Ludovic Dubuis et Edwige Alfred. Le duo vice-champion du monde 2021 a maîtrisé l’ensemble des parcours, tout en étant challengé par un très bon double composé de Coline Caussin (EN Bordeaux) et Gislain Bohrer (SN Monaco) – une belle consolation pour le monégasque qui avait raté la qualification lors des éliminatoires de la veille.

Pour compléter ce podium, ce sont les normands Pierrick Ledard, vice-champion du monde en 2019, et Marine Delanoe du club de Barneville-Carteret qui se sont imposés dans la petite finale.

A noter, podium très émouvant pour Edwige Alfred, qui se retrouve avec ses deux équipiers du double mixte Pierrick Ledard avec qui elle a commencé la discipline et Ludovic Dubuis.

En quatre barré mixte, épreuve très impressionnante où le barreur est le seul membre de l’équipage à réaliser la course sur la plage pendant que les quatre rameurs attendent qu’il embarque pour jaillir au plus vite du rivage.

A ce petit jeu, c’est le quatre barré mixte vice-champion du monde 2021 composé de Anne-Elise Communal, Vincent Cavard, Sandie Weber et Maxime Ducret qui a gagné. L’équipage a tout de même été challengé tout au long de la journée par une embarcation sétoise et des Malouins redoutables tout au long de la journée, respectivement deuxième et troisième de ces championnats de France.

 

Solo Junior

La journée du dimanche était réservée à décerner les titres de champions de France pour les catégories solo junior homme et junior femme.

Chez les junior hommes, la densité a été annoncée d’entrée de jeu dès les éliminatoires avec quatre protagonistes parmi les 24 engagés se tenant en moins de quatre secondes.

Après quatre parcours dans les jambes, c’est Aurélien Martin (Arcachon Av) et Evan Cailhau (Carnon CAM) qui se retrouvaient en confrontation pour se départager le titre de champion de France. Dans une course très serrée, c’est finalement l’arcachonnais qui, sur le sprint final l’emporte sur le rameur méditerranéen.

Dans la petite finale, à la course pour la médaille de bronze, c’est Louis Barbara (La Rochelle CAM) qui a été le plus explosif face au beaucairois Tom Villa-Esperandieu, quatrième.

 

Chez les junior femmes, le niveau était tout aussi relevé et les quatre finalistes nous ont offert des courses pleines de suspens.

En finale B, à la lutte pour une marche sur le podium, et dans un bord à bord acharné, c’est la locale de l’étape Francesca Villalonga (Aviron Seynois) qui s’est adjugé le bronze sur le sprint face à Alice Almansa (Saint-Cassien CN).

Pour clôturer ces championnats de France, les opposantes de la grande Finale nous ont réservé un spectacle à en couper le souffle du commentateur Luc Poncelet. Aurore Combes (Grau du Roi ATC) et Maxence Dupuis (Marseille CAM) se sont départagées dans le sprint final. La marseillaise, pourtant légèrement en tête sur l’eau a chuté en sortant de son bateau, profitant à l’explosive rameuse du Grau du Roi qui s’offre le titre de championne de France.

 

La Fédération Française d’Aviron remercie chaleureusement le club de l’Aviron Seynois, qui a fait un travail titanesque aux côtés de la ville de La Seyne-sur-mer, de la Métropole Toulon Provence Méditerranée, du département du Var et de la région Provence-Alpes-Côtes-d’Azur pour délivrer des championnats de France de qualité. Nul doute que les Championnats d’Europe 2023, organisés sur cette même plage des Sablettes, du 31 août au 4 septembre sera une réussite. Rendez-vous l'an prochain !

 

Retour aux actualités
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies